♻️👏 Ce vendredi et Samedi 30 et 31 Juillet, les membres de la mission CorSeaCare ont fait escale à Saint-Florent sur la plage de la Roya proposant diverses activités en partenariat avec le CESM de Saint-Florent, autour de la sensibilisation aux déchets plastiques.

👉Au programme de ces deux journées : ateliers Eco-Lanta ainsi qu’une belle démonstration nautique sur le plan d’eau avec 24 bateaux à voile et 18 véliplanchistes.

La Mission CorSeaCare, c’est avant tout l’aventure ⛵️ Et quoi de mieux que de sensibiliser les plus jeunes en les faisant participer, eux aussi, à l’aventure ? 🤩

👉Pour cela, ils ont revisité le célèbre Koh-Lanta pour en créer un inédit mêlant sport et écologie : Eco’Lanta ! 🏝 7 épreuves à travers plusieurs défis ludiques où on initie les enfants à des thématiques environnementales très diverses :

  • la biodiversité marine à travers des jeux de mimes 🐠,
  • la pollution plastique en mer et la dégradation des déchets dans ce milieu avec « Les Siamois » et « La Cible » 👯,
  • le tri sélectif avec le célèbre « Totem du tri » ♻️, et enfin
  • la consommation d’eau de nos gestes quotidiens avec « Les Tonneaux des Danaïdes » 💦
Répartis en différentes équipes, ils s’affrontent pour gagner, mais surtout pour apprendre ! Car pour nous, c’est en s’amusant et en vivant des expériences que l’on comprend le mieux, et donc que l’on peut agir pour la préservation de notre environnement ! 💛

La mission CorSeaCare c’est aussi l’analyse et l’étude des les microplastiques. Ceux-là sont presque invisibles, et pourtant ils ne sont pas moins dangereux ☝🏻

Les microplastiques sont issus d’un long processus de fragmentation qui peut prendre plusieurs décennies, voire plusieurs centaines d’années. ⏳
Ils ont tendance à former de denses nappes flottant à la surface, puis lorsqu’ils s’échouent sur les plages, ils se mélangent au sable ou aux galets pour se cacher ni vu ni connu sous nos serviettes.

 

Les microplastiques constituent une pollution dangereuse et insidieuse, car à cette taille, ils intègrent les premiers maillons de notre chaîne alimentaire et s’accumulent au fur et à mesure qu’ils sont consommés par les différentes espèces marines 🐟 🦐

Alors, cette année,  l’équipe de la mission CorSeaCare a mis en place un nouveau protocole scientifique afin d’étudier cette pollution, qui semble infinie.

Pour les déceler, ils prélèvent des échantillons de sable sur les plages puis les tamisent à travers des mailles de tailles différentes.

Cela permet de séparer les fragments de plastique et les éléments naturels.
C’est un travail à la fois long et minutieux, et il faut s’armer d’une loupe, d’un pinceau et d’une pince afin de les prélever délicatement sans en perdre une miette 🔍

 

Ils comptabilisent ensuite ces relevés, et, afin de faire lumière sur cette problématique, les données sont transmises à l’IFREMER et à la STARESO pour un suivi sur le long terme 📊

👍 Nous tenions à remercier chaleureusement les membres de la mission CorSeaCare pour leur travail et leur implication ainsi que le CESM de Saint-Florent pour leur partenariat lors de ces deux journées et les membres du CPIE Bastia pour leur campagne Inf’eau mer ainsi que tous les enfants qui ont participés avec beaucoup d’attention aux activités pédagogiques.

👉 Pour rappel, les plages de notre commune sont nettoyées tous les matins mais malheureusement chaque soir des quantités de plastiques arrivent avec les courants marins.

👉 Pour remédier à ce problème, il faut trier nos déchets mais surtout réduire notre consommation et fabrication de plastique.

👍 Merci également à toutes les personnes, souvent en vacances, qui ramassent de façon spontanée ces accumulations de plastiques sur les plages.

📸 Olmu Productions ©